Retrouvez vos données des années de référence antérieures à 2014 pour les comptes IDD créés avant 2012 ici et pour les comptes IDD créés avant 2014 ici

IDD SANTÉ DURABLE®, L'INDICATEUR DÉVELOPPEMENT DURABLE

POUR LES ÉTABLISSEMENTS SANITAIRES ET MÉDICO-SOCIAUX

Votre IDD Santé Durable® est désormais hébergé sur la plateforme Primum Office®.


Vous pouvez dès à présent vous y connecter pour le remplissage de vos données 2017 :

https://idd.primum-office.com/.

 

Si vous possédiez déjà un compte sur l’ancienne plateforme, l’interlocuteur IDD de votre établissement a reçu les nouveaux codes de connexion par mail. Si vous ne possédiez pas de compte, contactez Fabien Marquier pour le créer (disponible du lundi ou mercredi midi). 

 

Vos données 2015 et 2016 sont toujours consultables sur cet espace avec vos codes dédiés.

Utilisation des données :


Le traitement informatique des données saisies par les établissements pour leur agrégation et l’édition des rapports sont anonymisées.Les réponses des établissements ne sont pas communiquées en tant que telles, seuls les moyennes, pourcentages et ratios qui se dégagent des rapports par secteur ou tous secteurs confondus peuvent faire l’objet d’une communication auprès des instances (ARS, HAS, fédérations, groupements d’établissements, ministères). Les établissements ont la possibilité de recenser leurs bonnes pratiques via les sous-chapitres « initiatives » prévus à cet effet tout au long du questionnaire. Le C2DS peut, avec l’accord de l’établissement, recueillir ses bonnes pratiques pour diffusion auprès de son réseau d’établissements adhérents sous forme d’articles publiés dans la newsletter mensuelle du C2DS ou dans ses dépêches thématiques. Les réponses des établissements ne sont pas utilisées à des fins commerciales. Le C2DS a accès aux données individuelles des établissements pour l’administration des comptes et de la plateforme IDD Santé Durable®, mais il n’est pas propriétaire des réponses des établissements. L’IDD Santé Durable est un outil d’autodiagnostic et l’établissement est seul responsable des données qu’il saisit.